Drep.Afrique

 

COVID-19/DRÉPANOCYTOSE

Face à la pandémie brutale et inédite du COVID-19 qui frappe des millions de femmes et d'hommes à travers le monde, un combat exemplaire de solidarité humaine et d'abnégation est mené. Soignants, chercheurs, associations avec les populations et les élus sont mobilisés dans un engagement collectif exceptionnel.

Les bouleversements qu'entraînent la pandémie due au COVID-19 révèlent au grand jour le rôle de premier plan et les moyens qu'il convient de dégager désormais pour la santé au plan mondial.

De même, la solidarité internationale doit permettre dans les pays les moins dotés au plan médical de bénéficier d'une répartition équitable des ressources de santé mondiale ainsi que de l'abandon de leur dette.

Notre association-ONG Drep.Afrique de lutte contre la drépanocytose prend toute sa place dans cette mobilisation.

D’une part parce que les patients drépanocytaires figurent sur la liste des personnes à risque de formes sévères de COVID 19 par surinfection bactérienne ou syndrome thoracique aigu (sur avis du Haut Conseil de Santé publique).

Mais aussi parce qu'à côté du combat contre les pandémies infectieuses, la priorité doit être également donnée à la lutte contre les maladies chroniques et génétiques, et en tout premier lieu la drépanocytose, méconnue à bien des égards.

Comme le dit le Professeur Dapa Diallo, spécialiste de la drépanocytose (Bamako, Mali) dans une Tribune au journal La Croix du 11 mars 2020 : « la drépanocytose et le paludisme causent chaque année respectivement la mort de plus de 100 000 et plus de 400 000 personnes...surtout des enfants, dans les pays à ressources très limitées comme ceux d'Afrique subsaharienne ».

Notre lutte contre la drépanocytose doit redoubler d'efforts en faveur des projets menés par Drep.Afrique : l'ouverture en fin d'année d'un centre de formation des soignants portant sur la drépanocytose à Diamniadio au Sénégal, ainsi que l'accès au médicament Hydroxyurée.

Dès maintenant, compte tenu de la fragilité possible des patients drépanocytaires au COVID-19 au plan respiratoire, nous lançons une action ponctuelle pour doter de 20 concentrateurs d'oxygène plusieurs hôpitaux d'Afrique subsaharienne.

 

Notre appel aux dons s’inscrit dans le soutien à cette action urgente liée à une tragique actualité mais aussi vise à redonner du souffle à nos autres projets pour atteindre le point de bascule permettant à Drep.Afrique d'atteindre l'objectif de 90 000 euros de dons dans les 6 mois à venir. Les dons peuvent être réalisés sur ce site ou par courrier à l’adresse : 9 rue du Lunain, 75014 Paris.

Votre geste de solidarité constituera dans le moment présent une contribution décisive à l'effort collectif de Drep.Afrique dans ce combat pour la vie.

 

Robert Hue

Président fondateur de Drep.Afrique 

Sénateur 2004-2017

 

 

Aidez-nous à porter ce combat pour la vie

Parce qu’elle reste dans l’oubli, cette maladie génétique, qui touche principalement les populations africaines, entraîne la mort de dizaines de milliers d’enfants chaque année.
Aidez-nous à faire connaître et reculer ce fléau.

Soutenez les deux projets concrets de notre association Drep.Afrique :

  • La création en Afrique d’un centre de formation portant sur la drépanocytose, codirigé par des médecins Africains et Français.
  • L’accès en Afrique, pour un coût minime, aux médicaments soulageant les souffrances et augmentant l’espérance de vie des malades.

Robert Hue,

Président de Drep.afrique et ancien Sénateur

En savoir Plus

La Drépanocytose

Qu'est-ce que c'est?

Jean-Benoît Arlet, professeur de médecine à l'hopital Georges Pompidou

nous donne des précisions

Actualité

 

Jo-Wilfried Tsonga soutient Drep.afrique dans la lutte contre la drépanocytose

 

Jo-Wilfried Tsonga, a choisi de soutenir la lutte contre la drépanocytose
en devenant ambassadeur de Drep.Afrique
et vous invite à faire un don  sur la plateforme Dreamer.
La campagne dure jusqu’au 9 avril 2020.
Rendez-vous sur https://lnkd.in/e5PRKBk
pour en savoir plus et continuer à nous soutenir.

 


 

Robert Hue lors de la Conférence « Afrique-Europe : une relation innovante à construire » au Sénat

 

Robert Hue a participé le 14 février 2020 au Sénat à la Conférence
« Afrique-Europe : une relation innovante à construire »
organisée par le Think tank EuropaNova.
Un grand merci aux organisateurs pour ce moment de réflexion
très riche sur l’avenir des relations entre les deux continents.

 

 

Deux projets concrets contre la maladie

Formations des médecins et personnels soignants *

Ouverture en octobre 2020 à Diamniadio au Sénégal (30km de Dakar) d'un Centre international de formation des praticiens de santé africains à la drépanocytose dirigé à parité par des médecins africains et français. 

* Formation hébergée dans les locaux de l'IRESSEF 

Accès aux médicaments contre la drépanocytose

Un partenariat public/privé/société civile est en cours de constitution pour permettre l'accès en Afrique, pour un coût minime, au médicament (hydorxyurée), soulageant la souffrance et augmentant l'espérance de vie des malades, en particulier des enfants.

Vos dons en action

 

Une prise en charge précoce des patients par un personnel bien formé

améliore considérablement l'espérance de vie des malades.

 

Pour créer le Centre de formation des praticiens de santé à la drépanocytose

nous avons besoin de votre soutien.

 

Faites un don

Facebook